Cérémonie d’installation du Comité de Dialogue Social de la CNCAS

La CNCAS a procédé, le mercredi 10 octobre 2018 à l’hôtel King Fahd Palace, Dakar, à l’installation officielle de son Comité de Dialogue Social.

Dans son allocution, Monsieur Mouhamadou Mansour NDIAYE, Secrétaire Général du Collège des Délégués du Personnel de la CNCAS, note qu’à travers ces instruments juridiques que sont la Charte du Dialogue Social et son Comité de prise en charge, les partenaires sociaux conviennent et acceptent de privilégier la concertation sociale, gage de toute forme de performance.

Monsieur Malick NDIAYE, Directeur Général de la CNCAS, rappelle que la mise en place de ce dispositif de Dialogue social intervient dans un contexte particulier. En effet, la Banque vient de se doter d’un nouveau Plan d’Affaires dénommé SYNERGIE 2022, couvrant la période allant de 2018 à 2022 avec comme vision « Faire de la CNCAS, la Banque Leader dans le financement des chaines de valeur agricoles, partenaire privilégié de l’Etat dans le financement structurel de l’économie, référence dans l’expérience clientèle et salarié ».

Selon lui, la Direction Générale de la CNCAS a toujours mis au cœur de son dispositif le personnel, considéré comme premier client, ce qui lui a permis de conceptualiser et de mettre en œuvre la notion de « FAMILLE » qui est devenue une réalité. C’est ce qui lui a permis de maintenir un climat social assez apaisé, source d’une bonne performance.

Dans son allocution, Monsieur Souleymane SOUMARE, Directeur Général de l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Sénégal (APBEF), a adressé ses vives félicitations à la CNCAS qui est toujours pionnière dans le secteur bancaire. Il rappelle que la Banque a été l’une des premières de l’UEMOA à être certifiée PCI-DSS, aujourd’hui, elle est la première banque à installer son Comité de Dialogue Social, et la deuxième entreprise au niveau national après la SONATEL.

Mme Innocence Ntap NDIAYE, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Sociale (HCDS) note que le véritable défi, c’est de parvenir à entretenir au sein du système bancaire un dialogue social de qualité qui permettra de l’adapter aux contraintes de l’environnement de la concurrence et aux exigences de compétitivité.

Elle engage le HCDS à s’investir pleinement aux côtés de la CNCAS pour que le dialogue social soit source de valeur ajoutée dans la quête vers davantage de productivité économique et de progrès social.

Pour ce faire, le HCDS et la CNCAS ont convenu de conclure un protocole de partenariat qui aura pour objet de renforcer la culture du dialogue social au niveau de la Banque et de la branche professionnelle des banques et établissements financiers.

Saint-Louis : Plaidoyer pour une convention collective dans le secteur de l’Agroindustrie

Les Grands Domaines du Sénégal (GDS) ont ouvert, ce matin, un atelier de renforcement de capacités sur la régulation sociale et les mécanismes de dialogue destinés à ses partenaires. Plusieurs responsables de représentations syndicales nationales participent à ce conclave de deux jours, organisé en collaboration avec le Haut conseil pour le dialogue social (Hcds).

 

Olivier BIBERSON, le directeur Généréal des GDS s’est félicité de la mobilisation des délégués des travailleurs à cette session et de la collaboration avec le Hcds, en renseignant que «  le dialogue est une réalité » dans son entreprise. «  Nous devons nous donner les outils d’améliorer ces acquis », a-t-il martelé. M. BIBERSON  qui s’exprimait en marge de  l’ouverture de ce séminaire a souligné l’importance de la concertation dans la prévention des crises et dans la création d’un climat favorable à la croissance.

Le secrétaire général de Confédération démocratique des Syndicats libres (CDSL) a magnifié la volonté exprimée par la Société basée à Ndiawdoune d’instaurer la concertation dans sa relation avec ses partenaires sociaux, en invitant les autres entités évoluant dans le secteur de l’agroalimentaire à s’inscrire dans cette dynamique.

Ibrahima SARR a par ailleurs plaidé pour la mise en place d’une convention collective dans ce secteur en plein essor. «  Jusqu’à présent, ils sont régis par un arrêté ministériel qui date de très longtemps. Cette règlementation est de temps en temps améliorée, mais elle ne répond toujours pas aux exigences des travailleurs de l’agriculture », a-t-il dit.

Pour Mme Innocence Ntap NDIAYE, la présidente résidente du Hcds, « il n’existe d’ailleurs pas de convention explicite. Il s’agit d’un simple arrêté signé depuis les indépendances ». « Ce texte est devenu obsolète », a-t-elle signalé.

« Nous rencontre à Saint-Louis nous permettra de réfléchir ensemble sur les modalités de mise en place de cette nouvelle convention », a indiqué l’ancien ministre.

En félicitant les GDS pour son initiative, Innocence Ntap NDIAYE rappelle que « sans la paix sociale, il n’est pas possible d’atteindre le développement ». « Le Hcds s’engage aux côtés des grandes entreprises pour former toutes les différentes prenantes sur les mécanismes du dialogue », a-t-elle ajouté.

Le Haut Conseil du Dialogue Social en partenariat avec Women Mining Sénégal et l’Ambassade du Canada « La Transformation Digitale dans les Industries Extractives, Women In Mining Sénégal pour une démarche avant-gardiste»

Le Haut Conseil du Dialogue Social en partenariat avec Women Mining  Sénégal et l’Ambassade du Canada « La Transformation Digitale dans les Industries Extractives, Women In Mining Sénégal pour une démarche avant-gardiste».
Pour célébrer la femme travailleuse en cette fête internationale des femmes
Bonne fête à toutes les femmes du Monde
Bonne à toutes les femmes du Sénégal.

Participation de Mme Innocence Ntap NDiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social à la cérémonie d’installation du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Locale présidée par Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal

Président Macky Sall : « L’État peut bien décentraliser davantage de ressources, mais il faut que les services de base soient assurés »

La gestion des collectivités locales est une affaire qui peut se faire sans aucune coloration politique, si l’on se fie aux propos du président de la République Macky Sall.
Venu présider la cérémonie d’installation du Conseil supérieur de la Fonction publique locale, le président invite les élus locaux à assurer davantage le bon fonctionnement des services de base. Ce qui est un gage de territoires viables et développés.
Et pour ce faire, selon lui, les dépenses inscrites doivent être faites…

Video: Cliquez ici

Cérémonie d’ouverture de l’atelier de vulgarisation du Document de politique nationale de sécurité et santé au travail sous la présidence de Monsieur Samba Sy, Ministre du Travail du Dialogue social des organisations professionnelles et des relations avec les Institutions

Cérémonie d’ouverture de l’atelier de vulgarisation du Document de politique nationale de sécurité et santé au travail sous la présidence de Monsieur Samba Sy,  Ministre du Travail du Dialogue social des organisations professionnelles et des relations avec les Institutions