Saint-Louis : Plaidoyer pour une convention collective dans le secteur de l’Agroindustrie

Les Grands Domaines du Sénégal (GDS) ont ouvert, ce matin, un atelier de renforcement de capacités sur la régulation sociale et les mécanismes de dialogue destinés à ses partenaires. Plusieurs responsables de représentations syndicales nationales participent à ce conclave de deux jours, organisé en collaboration avec le Haut conseil pour le dialogue social (Hcds).

 

Olivier BIBERSON, le directeur Généréal des GDS s’est félicité de la mobilisation des délégués des travailleurs à cette session et de la collaboration avec le Hcds, en renseignant que «  le dialogue est une réalité » dans son entreprise. «  Nous devons nous donner les outils d’améliorer ces acquis », a-t-il martelé. M. BIBERSON  qui s’exprimait en marge de  l’ouverture de ce séminaire a souligné l’importance de la concertation dans la prévention des crises et dans la création d’un climat favorable à la croissance.

Le secrétaire général de Confédération démocratique des Syndicats libres (CDSL) a magnifié la volonté exprimée par la Société basée à Ndiawdoune d’instaurer la concertation dans sa relation avec ses partenaires sociaux, en invitant les autres entités évoluant dans le secteur de l’agroalimentaire à s’inscrire dans cette dynamique.

Ibrahima SARR a par ailleurs plaidé pour la mise en place d’une convention collective dans ce secteur en plein essor. «  Jusqu’à présent, ils sont régis par un arrêté ministériel qui date de très longtemps. Cette règlementation est de temps en temps améliorée, mais elle ne répond toujours pas aux exigences des travailleurs de l’agriculture », a-t-il dit.

Pour Mme Innocence Ntap NDIAYE, la présidente résidente du Hcds, « il n’existe d’ailleurs pas de convention explicite. Il s’agit d’un simple arrêté signé depuis les indépendances ». « Ce texte est devenu obsolète », a-t-elle signalé.

« Nous rencontre à Saint-Louis nous permettra de réfléchir ensemble sur les modalités de mise en place de cette nouvelle convention », a indiqué l’ancien ministre.

En félicitant les GDS pour son initiative, Innocence Ntap NDIAYE rappelle que « sans la paix sociale, il n’est pas possible d’atteindre le développement ». « Le Hcds s’engage aux côtés des grandes entreprises pour former toutes les différentes prenantes sur les mécanismes du dialogue », a-t-elle ajouté.

Audience accordée par Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président de la République du Burkina Faso à Mme la Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social du Sénégal

Elle est accompagnée du Professeur Sény  Mahamadou Ouédraogo, Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, Monsieur Palm Jean Marie, du Président du Haut Conseil du Dialogue Social du Burkina Faso (dont les membres ont été installés le jeudi 03/05/2018) et de Mme Sophie  DE CONINCK spécialiste des principes et Droits Fondamentaux au travail représentant  Monsieur Dramane Aidara Directeur du Bureau Pays de l’Organisation Internationale Internationale (OIT) à Abidjan.

Audience avec Mme Julie Miville Deschênes, Emissaire aux droits et libertés de la personne du Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie en présence de Monsieur Etienne Baillargeon Premier Conseiller Relations Gouvernementales et publiques et Mme Myriam Fortin Conseillère à la coopération du Bureau du Québec de Dakar

Audience avec Mme Julie Miville Deschênes, Emissaire aux droits et libertés de la personne du Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie en présence de Monsieur Etienne Baillargeon Premier Conseiller Relations Gouvernementales et publiques et Mme Myriam Fortin Conseillère à la coopération du Bureau du Québec de Dakar

Sénégal /Allemagne : Séance d’échanges entre le Haut Conseil du Dialogue Social et la délégation allemande pour un partenariat fécond

La présidente du Haut Conseil du Dialogue Social, Mme Innocence Ntap Ndiaye, a reçu une délégation allemande avec à sa tête le député allemand, le Dr Stefan Kaufmann par le biais de la fondation politique allemande basée à Dakar, à savoir la Fondation Konrad Adenauer pour une séance de travail afin de trouver un partenariat fécond.

Plusieurs points ont été énumérés : ainsi la présidente a magnifié la présence de la délégation parce que pour elle,  » tout le monde sait que l’Allemagne fait partie des pays référentiels en terme de dialogue social… “

Audience accordée à Monsieur Hervé Lefèvre Directeur Général Afrique de l’Union des Remorqueurs de Dakar (URD)

Mme Innocence Ntap NDIAYE Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social a accordé une audience à Monsieur Hervé Lefèvre Directeur Général Afrique de l’Union des Remorqueurs de Dakar (URD). Il était accompagné de Messieurs Bernard Mathelin Directeur Exploitation BOLUDA Afrique de l’Ouest (à gauche) et de Pape Mactar Diouf dit Pedro de Afrique Pesage. Monsieur Amadou Massar Sarr Secrétaire Général du SATS et par ailleurs membre du Haut Conseil du Dialogue Social a pris part à l audience (à droite).

Entretien / Innocence Ntap Ndiaye :  » Il n’y pas de crise dans… Le dialogue social n’est pas là pour tuer la revendication. L’opposition est dans son rôle… « 

« Les secteurs ne sont pas paralysés. Il n’y a pas de crise au Sénégal !  » C’est le propos de la présidente du Haut conseil du dialogue social, malgré les revendications du front syndical et les mouvement d’humeur des syndicats d’enseignants.
Dans cet entretien accordé à Dakaractu, Innocence Ntap Ndiaye est largement revenu sur les agissements du front social, en passant par la crise qui secoue le système éducatif sans oublier la question politique de l’heure.
Selon la présidente du Haut conseil du dialogue social, beaucoup d’efforts ont été consentis par le gouvernement en ce qui concerne la question sociale. Toutefois, elle déplore les actions menées par certains syndicats au moment où les négociations sont en cours entre gouvernement et syndicats.

Innocence Ntap Ndiaye estime « qu’il faut que les propositions soient mises à l’étude et que les parties se retrouvent à nouveau.  »
Sur la question politique, l’ex ministre de la Fonction publique sous le magistère du président Abdoulaye Wade soutient que  » l’opposition est dans son rôle de s’opposer, mais cela ne change rien sur la marche du pays.  » Elle estime par ailleurs que  » le Sénégal ne peut pas connaître un recul démocratique.  »
Entretien…

Cliquez ICI pour voir l’intégralité de l’interview

Le Haut Conseil du Dialogue Social en partenariat avec Women Mining Sénégal et l’Ambassade du Canada « La Transformation Digitale dans les Industries Extractives, Women In Mining Sénégal pour une démarche avant-gardiste»

Le Haut Conseil du Dialogue Social en partenariat avec Women Mining  Sénégal et l’Ambassade du Canada « La Transformation Digitale dans les Industries Extractives, Women In Mining Sénégal pour une démarche avant-gardiste».
Pour célébrer la femme travailleuse en cette fête internationale des femmes
Bonne fête à toutes les femmes du Monde
Bonne à toutes les femmes du Sénégal.