HCDS : Le Burkina Faso s’inspire du modèle Sénégalais

L’expérience du Sénégal en matière de règlement des crises sociales sert d’exemple aux pays de la sous région. C’est le cas par exemple du Burkina Faso qui avait invité la présidente du Haut conseil du dialogue social du Sénégal à venir assister à l’installation de ses membres. Innocence Ntap Ndiaye recevait aujourd’hui Jean Marc Palme venu à Dakar pour s’inspirer du modèle sénégalais pour un partage d’expériences pour mieux booster le pacte de stabilité sociale et d’émergence économique.

Réconciliation entre les délégués de l’URD et leurs travailleurs

Le Haut Conseil du Dialogue Social, médiateur entre la Direction Générale des Remorqueurs de Dakar (URD) et le Syndicat National des Travailleurs de la Marine Marchande du Sénégal (SNTMMS).

Saisie par la direction Générale des Remorqueurs de Dakar, la présidente du haut conseil du dialogue social, Innocence Ntap Ndiaye a fait appel au dialogue entre les différentes parties. Le but étant de trouver un terrain d’entente notamment sur les conditions de travail, de repos et de droit aux congés. Ce travail de médiation se fait depuis quelques mois.

Selon Mouhamed Ndiaye, membre du syndicat national des travailleurs de la marine marchande du Sénégal, interrogé par nos confrères de la RTS, le problème est surtout centré au niveau du droit aux congés. Il poursuit qu’il y avait eu des accords sur ce droit. Mais, après quelques années de pratique, l’URD est revenu sur ce point. C’est la cause du problème.

Madame Ndiaye a déclaré qu’une discussion sur toutes les questions qui ne sont pas taboues aura lieu afin d’arriver à instaurer un climat social apaisé entre les dirigeants de l’entreprise et leurs travailleurs.