7ème Assemblée Plénière du Haut Conseil du Dialogue Social

Travailleurs et Employeurs en conclave pour réactualiser de manière consensuelle le cadre conventionnel des relations professionnelles…
« Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons nous employer à réaliser les ambitions des mandants tripartites… », a soutenu, ce matin à Dakar, Innocence Ntap Ndiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social, au cours d’un atelier de concertation sur la révision de la Convention Collective Nationale Interprofessionnelle (CCNI), dans le contexte de la Septième Assemblée Plénière du HCDS.
Le pacte national de stabilité sociale et d’émergence économique (PNSSEE) du Sénégal dont le plan d’actions a été validé au cours du conseil présidentiel du 21 Avril 2015, vise, à travers sa N°2, à contribuer à l’amélioration du cadre juridique des relations professionnelles et à la redynamisation de la négociation collective. Ainsi, se référant aux conclusions de l’atelier technique national tripartite d’évaluation de la convention collective nationale interprofessionnelle (CCNI), tenu à Saly Portudal du 02 au 04 Novembre 2009, sous la houlette du comité national du dialogue social (CNDS) et du Ministère du Travail, avec l’appui du BIT. Sous ce registre, le Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS), l’organisation tripartite pilotée par Innocence Ntap Ndiaye en sa qualité de Présidente a souhaité alimenter la réflexion à partir des recommandations comme la réécriture de la CCNI en vue de disposer d’un texte réaménagé, l’harmonisation du corps du texte avec les dispositions du Code du travail de 1997 modifié, la transposition des principes et droits fondamentaux au travail dans les nouvelles orientations de la CCNI, la prise en compte des besoins actuels des partenaires sociaux en termes de dialogue social et de négociation collective et de productivité, entre autres, les innovations majeures à introduire en termes de formation professionnelle et de classification des emplois. C’est dans ce contexte, que le HCDS, qui assure le Secrétariat exécutif du PNSSEE, a ouvert, ce Mardi matin à Dakar, à l’occasion de la Septième Assemblée Plénière, un atelier de concertation sur la révision de la convention collective nationale interprofessionnelle (CCNI) dont l’objectif principal est de bâtir un consensus autour des orientations du projet de révision de la CCNI et d’un cadre méthodologique d’élaboration des annexes des conventions collectives portant classification des emplois. A en croire, Innocence Ntap Ndiaye, Présidente du HCDS, en ces termes : « Nous voilà donc réunis, au cours de ce conclave, pour aider les partenaires sociaux travailleurs et employeurs à réactualiser de manière consensuelle le cadre conventionnel des relations professionnelles qui les lient. En le faisant, nous nous investissons pleinement dans la prévention des différends pouvant opposer les parties au contrat et souvent liés aux difficultés d’interprétation et d’application des dispositions qui régissent les relations de travail ». Pour elle : « Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons nous employer à réaliser les ambitions des mandants tripartites qui ont porté leur choix à travers nos modestes personnes pour faire jouer pleinement au dialogue social son rôle dans un développement économique empreint de progrès social ». Pour rappel, au sein du Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS), une institution tripartite, siége les représentants des organisations professionnelles de travailleurs et d’employeurs les plus représentatives et des ministères les plus impliqués dans la gestion des conflits sociaux, lui conférant ainsi, à la fois, une expertise et une crédibilité pour remplir les missions qui lui sont dévolues.

Par Amadou Tidiane Sow

Source: 7ème Assemblée Plénière du HCDS