Cinquième Assemblée Plénière du Haut Conseil du Dialogue Social

La cinquième Assemblée plénière du Haut Conseil du dialogue social (Hcds) s’est ouverte hier avec comme objectif la planification des activités du Plan d’action triennal devant être réalisées en 2016 et 2017. La présidente de cette institution, Mme Innocence Ntap Ndiaye, a plaidé en faveur de l’implication des chefs religieux dans le dialogue social.

Cette cinquième assemblée plénière se tient 8 mois après la dernière session plénière qui, selon la présidente du Haut conseil du dialogue social (Hcds), avait en partie été mise à profit pour renforcer les capacités des membres pour qu’ils puissent mieux s’approprier le Plan Sénégal émergent (Pse). Pour Mme Innocence Ntap Ndiaye, cette assemblée plénière qui se tient sur trois jours s’emploiera, durant cette session, à procéder à la planification de ses activités pour le reste de l’année 2016 et à délibérer sur le budget du Hcds. Les membres du Hcds seront informés sur les activités menées par les organes de l’institution depuis la dernière Assemblée plénière. Il sera aussi procédé à une délibération sur le budget de l’institution.

Mme Ndiaye a insisté sur l’importance d’accorder une place essentielle à la formation des partenaires sociaux. « La formation, à elle seule, peut nous garantir la promotion du dialogue social et la négociation collective, la facilitation dans la mise en place des mécanismes adaptés de dialogue social à l’échelle nationale et sectorielle, notamment au niveau des branches et des entreprises », a-t-elle indiqué. Selon elle, cette assemblée sera aussi l’occasion de revisiter le patrimoine immatériel du Hcds en matière de dialogue social.

Par ailleurs, Mme Innocence Ntap a indiqué que les chefs religieux, en raison de l’aura dont ils jouissent auprès des populations et des fonctions de régulateurs de la vie sociale qu’ils assument, doivent être mis à contribution afin qu’ils puissent jouer pleinement leur partition dans l’instauration et la consolidation de relations professionnelles apaisées. « Nous aurons, durant cette assemblée plénière, à dialoguer avec le porte-parole de la confrérie Tidiane, en l’occurrence Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, à l’occasion d’une visite prévue ce mardi 27 septembre, dans l’après-midi, à Tivaouane », a-t-elle indiqué. De plus, a-t-elle noté, cette visite, de même que celles qui s’en suivront, auront des répercussions positives sur la capacité d’intervention du Hcds en matière de médiation sociale.