Journée Internationale des Gens de Mer: Innocence NTAP Ndiaye magnifie la capacité de Mr Mahammed Boun Abdallah DIONNE

Innocence Ntap magnifie la capacité de Mahammed Boun Abdallah Dionne à rendre opérationnelle la vision du chef de l’Etat.

 La journée internationale des gens de la mer a été célébrée ce week-end. Cette rencontre, présidée par le ministre de l’Economie maritime, M. Oumar Guèye, a servi de tribune à Mme Innocence NTAP Ndiaye pour magnifier la capacité du Premier ministre, Mouhamed  Dionne à rendre opérationnelle la vision du Chef de l’Etat.

 A l’instar de la communauté internationale, le Sénégal a célébré ce week-end  la journée internationale des gens de la mer. Cette cérémonie organisée par l’Agence nationale des affaires maritimes, a été présidée par le ministre de tutelle, Oumar Guèye, en présence de son collègue en charge du travail, Mansour Sy  et de la présidente du Haut conseil du dialogue social, Innocence NTAP Ndiaye. Se succédant au micro, les acteurs s’affairant autour du secteur maritime, ont tous plaidé une amélioration sensible de leurs conditions de travail, devant le regard attentif des autorités.

La présidente du Haut conseil du dialogue social dira d’emblée dans son allocution : «Je voudrais, à l’entame de mes propos, vous exprimer le plaisir que j’éprouve à me retrouver parmi vous.

Je dirais même un honneur en raison de la vaillance de ceux que la communauté internationale célèbre aujourd’hui.

Monsieur le Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, je voudrais vous exprimer toute ma gratitude pour m’avoir associée à cette importante manifestation.

De plus, je salue le choix porté sur le majestueux Grand Théâtre national de Dakar pour magnifier la non moins gigantesque œuvre des gens de mer.

Ces travailleurs qui, en compagnie de leurs employeurs, les armateurs, bravent les mers, loin de leurs familles, pour assurer 90% du commerce mondial.» En effet, pour la patronne du Haut conseil du dialogue social,  il est judicieux de prendre toutes les dispositions idoines pour promouvoir le travail décent dans le secteur maritime.

Pour ce faire, elle préconise que notre  pays  s’inspire des instruments pertinents de l’Organisation internationale du Travail pour garantir et faire respecter les principes et droits fondamentaux au travail, un des piliers de l’emploi décent. En outre, après s’être réjouie de la pertinence du choix du thème pour cette 4ème Edition de la journée internationale des gens de Mer   qui porte sur : « Réflexions autour de la problématique de la massification de l’emploi maritime», l’ancienne ministre d’Etat déclare que le pilier le plus essentiel du travail décent est véritablement le dialogue social.

«C’est aussi grâce à un dialogue social bipartite fécond entre partenaires sociaux du secteur maritime que s’instaureront et se consolideront des relations professionnelles apaisées consubstantielles à la productivité et à la compétitivité.

Notre Institution, le Haut conseil du dialogue social, accorde une importance au secteur maritime», poursuit-elle.

Et Mme Ndiaye en veut pour preuve les échanges menés avec les partenaires sociaux travailleurs de ce secteur mais aussi certaines attentes de ces derniers,  consignées  dans notre Rapport 2015 sur l’état du dialogue social remis lors d’une cérémonie solennelle le 25 mai 2016.

«Je ne saurais terminer sans féliciter Monsieur le ministre Oumar Guèye pour tous  les actes posés  à la tête de ce département.

Pour illustrer mes propos, je voudrais citer  le lancement du programme d’immatriculation des pirogues, effectué  il y a quelques jours.

Au-delà de Oumar Guèye,  c’est le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne qui est à féliciter pour sa capacité  à  rendre opérationnelle  la vision de Son Excellence Monsieur Macky Sall, président de la République du Sénégal»,  conclut Innocence NTAP Ndiaye.

Seance de partage et de vulgarisation du rapport 2015 sur l’état du Dialogue Social

Le Haut conseil du Dialogue Social vient de rendre public son rapport 2015. C’était pour faire remarquer les perturbations enregistrées dans le secteur public comme la crise scolaire et universitaire, le conflit social dans le système de santé, le secteur de l’électricité et au niveau des collectivités locales.
Innocence NTAP Ndiaye, a déclaré qu’une bonne promotion du dialogue social ne saurait être garantie sans l’apport des médias, et que cet atelier devrait permettre aux journalistes de contribuer à l’amélioration de la qualité du dialogue social. « La suppression de la conflictualité dans les relations de travail demeure plus qu’urgente dans un contexte de mise en oeuvre du Plan Sénégal Émergent requérant une stabilité sociale », a-t-elle souligné. Selon elle, « c’est ensemble et par le dialogue qu’on peut contribuer à instaurer et à consolider un climat de confiance entre les différents acteurs en corrigeant les prospections entre eux et en les aidant à consolider leurs positions par rapport à la diffusion d’un fait ».
Mais face à cette situation, le haut conseil du dialogue social n’est pas resté insensible et a plutôt joué les bons offices pour tenter de juguler ces crises. C’est ainsi dire que les services de Innocence NTAP Ndiaye ont beaucoup fait dans la facilitation et dans la médiation dans tous les secteurs précités.

 

Autres source: journalbic.com/Séance de Partage et de vulgarisation du rapport 2015 sur l'état du dialogue social

Innocence NTAP Ndiaye révèle le rapport du Haut Conseil du Dialogue Social face à la presse

« Cette pluralité d’organisations syndicales rend le dialogue social moins efficace »

Suite au rapport synthétique 2015 sur l’état du dialogue social parvenu à notre rédaction et émanant des services compétents du haut conseil du dialogue social (HCDS) à la page 9, il est clairement indiqué de mettre en place des comités de dialogue social au niveau des secteurs de l’agriculture, des mines, de la santé. En effet, dans le contexte d’une séance de partage et de vulgarisation du rapport 2015, ouverte, ce Mercredi à Dakar, sous la houlette de la Présidente du haut conseil du dialogue social, Innocence Ntap Ndiaye et de son équipe, il est mentionné que plusieurs organisations syndicales rendent le dialogue social plus difficile. A en croire, Mme Innocence Ntap Ndiaye, en ces termes : « Cette pluralité d’organisations syndicales rend le dialogue social moins efficace ». Face à la presse, son équipe a révélé que : « Le climat social a enregistré des perturbations plus marquées dans le secteur public par rapport à celui privé. Il s’agit des secteurs : de l’Education de la Santé (difficultés dans l’application consensuelle des accords signés, iniquité du système de rémunération, limites de la qualité du service public), de l’Enseignement supérieur (réforme des titres universitaires, revalorisation des pensions de retraite, revalorisation de la prime académique, la prise en charge sanitaire), des Collectivités locales (mise en œuvre de la fonction publique locale et de l’acte III de la décentralisation), du Secteur des Chemins de fer ; du Secteur de l’Electricité ». Par ailleurs, dans le cadre de son Plan d’Actions Triennal 2015-2018, le HCDS a retenu de mettre en place des mécanismes adaptés de dialogue social à l’échelle sectorielle et de contribuer à la conclusion de conventions collectives de l’agriculture, de la santé et des TIC. Une seule et unique question, à quand les prochaines élections de représentativité après celles réussies par Innocence Ntap en 2011, à l’époque Ministre du Travail… ?

 

Autres source: www.rondelleplus.org

Du 29 Mai au 11 Juin 2016 s’est tenue à Genéve la 105ème session de la Conférence Internationale du Travail


Ont pris part aux travaux:

 

Mme Innocence NTAP NDiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social;
Mr. Oumar Fall, Secrétaire Exécutif du Haut Conseil du Dialogue Social;
Mr. Karim Cissé, Vice-Président du « Gouvernement »;
Mr. Charles Faye, VicePrésident des « Employeurs »;
Mr. Pape Birama Diallo, Vice-Président des « Travailleurs »;
Mme Fatou Bintou Yaffa  Mangara, Présidente de la Commission Genre et Relations Professionnelles;
Mr. Gora Thiao, Président de la Commission Protection Sociale;
Mr. Attoumane Diaw,  Président de la Commission Formation et Sensibilisation;
Mr. Baba NGom, Conseiller.

Mme Innocence NTAP NDiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social en compagnie de Monsieur GUY RYDER

Mme Innocence Ntap Ndiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social en compagnie de Monsieur GUY RYDER, Directeur Général du Bureau International du Travail.

C’était lors de la cérémonie de clôture de la 105ème Session de la Conférence Internationale du Travail au cours de laquelle un hommage a été rendu à notre compatriote NDéye Niang de la CNTS / FC décédée à Genéve.

Remise du rapport annuel 2015 sur l’état du dialogue social à Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal

Le 25 Mai 2016 s’est déroulé la remise du rapport annuel 2015 sur l’état du dialogue social à Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal .
Au cours de cette cérémonie solennelle qui s’est tenue au Palais de la République étaient présents, tous les partenaires sociaux et des représentants de l’Assemblée Nationale et du Conseil Economique, Social et Environnemental.