5ème EDITION DE « LA REINE DES GRANDES ECOLES »: La marraine Innocence Ntap Ndiaye salue le leadership des filles

L’édition 2016 du grand concours universitaire qui couronne la fille la plus coquette, la plus intelligente et la plus entrepreneuse des écoles d’enseignement supérieur a eu lieu ce samedi au Grand Théâtre National de Dakar, sous la présidence de sa marraine, Mme Innocence NTAP Ndiaye.
Loin d’être uniquement un défilé de mode, la « Reine des grandes écoles » est un rendez-vous visant à valoriser la femme leader et intellectuelle de demain.
Il permet aux participantes représentant les différents instituts d’enseignement supérieur de Dakar et du Sénégal, de montrer leur savoir-faire et d’étaler leur cachet ainsi que leur culture entrepreneuriale.
Placé sous le thème : « la femme et le numérique », l’édition de cette année a connu un succès avec la nomination de la miss de l’Institut Polytechnique Panafricain (IPP), comme Reine des grandes écoles 2016.
Marraine de l’évènement, la Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social a manifesté toute sa satisfaction à l’endroit des jeunes filles pour leur engagement et leur esprit innovateur. Elle leur a promis l’accompagnement du gouvernement ainsi que son soutien personnel. Pour elle, la question de l’emploi peut être réglée de deux façons : le gouvernement à travers le secteur public, mais aussi l’auto-emploi. « Donc le gouvernement ne peut que les accompagner dans leurs projets », a soutenu la marraine.
Innocence NTAP de soutenir qu’en organisant ce genre d’évènement, les filles se préparent à engager des actions pour mettre en place des structures formalisées et se propulsent ainsi vers le monde des affaires.
S’agissant du choix porté sur sa personne pour le parrainage de l’évènement, Mme Ndiaye a expliqué que les filles la considèrent comme une femme dégourdie, sociale et leader de sa génération, à l’instar des précédentes marraines comme Aminata Tall et Ami Sarr Fall. En plus de sa présence et de son soutien moral, la marraine a offert une enveloppe de 500.000 FCFA aux filles, tout en leur promettant son soutien et celui du gouvernement.

Coumba Ndoffène DIOUF

Autres source: Extrait du journal « Evidence » N° 144 du Lundi 23 Mai 2016. Page 5

Mme Innocence NTAP Ndiaye en qualité de panéliste à la Session de réflexion et d’échanges autour du thème:  » Les Syndicats du Secteur Educatif et la perception des dirigeants politiques en question » au WARC

Groupe d’Etudes et de Recherches Baajoordo en collaboration avec le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (S.A.E.S) et le Centre de Recherche Ouest Africain (WARC).
Mme Innocence NTap en qualité de panéliste à la Session de réflexion et d’échanges autour du thème:  » Les Syndicats du Secteur Educatif et la perception des dirigeants politiques en question »
Les autres panélistes :
Le Professeur Bouba Diop, Ancien Médiateur de l’Université
Kalidou Diallo, Ancien Ministre de l’Education
Professeur Boubacar Barry
Mademba Sock (Secrétaire Général de l’U.N.S.AS.)

Caisse de Sécurité Sociale (C.S.S) 20ème Journée Africaine de la Prévention

Mme Innocence NTAP Ndiaye invitée par la Caisse de Sécurité Sociale à la 20ème Journée Africaine de la Prévention dont le thème était: « 20 ans au service de la promotion de la Sécurité et Santé au Travail : Bilan et Perspectives et quelles orientations pour l’émergence des pays francophones d’Afrique.
 
Etaient présents :
 
Le Ministre du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions, Monsieur Mansour Sy;
 
Mme la Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social, Madame Innocence NTAP Ndiaye;
 
Monsieur le Président du Conseil d’Administration de la Caisse de Sécurité Sociale, Monsieur Mademba Sock;
 
Monsieur le Représentant du Bureau International du Travail;
 
Monsieur le Directeur Général de la Caisse de Sécurité Sociale, Monsieur Assane Soumaré.